une certaine idée de l'accession à la propriété
Suivez-nous Facebook Google Plus
home  >  Modes d'accès à la propriété > Habitat participatif

Habitat participatif

L’habitat participatif est une démarche d’accession à la propriété qui consiste à réunir un groupe de personnes, les futurs habitants, pour qu’ils conçoivent ensemble leur résidence collective. Accompagné par des professionnels de l’habitat (promoteur, architecte, médiateur,…), le groupe se réunit autour de valeurs partagées telles que la protection de l’environnement, la bienveillance et l’entraide entre voisins… 

 

  • Habiter la ville autrement

Une fois le terrain trouvé, le groupe d’habitants part d’une feuille blanche :

   > au niveau de la résidence : ils imaginent ensemble les espaces partagés (terrasse, jardin, buanderie, atelier…), l’architecture du bâti, les parti-pris (exposition, stationnement, matériaux, équipements…)
   > au niveau de chaque logement, chaque foyer choisit la configuration qui convient à leurs besoins actuels et futurs (taille, orientation, surface, disposition des pièces…).

Le but ? Créer des lieux de vie agréables pour les habitants, propices à l’échange, à la solidarité et au partage. Au-delà, la mutualisation d’espaces permet de réduire le coût de l’accession et des charges jusqu’à 30% par rapport au prix du marché, tout en garantissant aux habitants un logement sur-mesure qualitatif.

Grâce à l’habitat participatif, des foyers peuvent devenir propriétaires sur des communes de la métropole bordelaise et en Gironde, alors que leurs revenus ne leur permettraient pas de s'y installer avec la promotion classique.

 

  • Axanis, développeur local d’habitat participatif

Portée par des valeurs d’innovation et de partage, Axanis est engagée depuis 2012 dans le développement des projets d’habitat participatif sur Bordeaux Métropole.

Son rôle ?
   > rechercher et mettre à disposition un terrain pour initier la démarche d’habitat participatif
   > 
aider à la constitution du groupe de futurs accédants et animation du projet avec l’appui d’un médiateur spécialisé dans ce type de projet,
   > 
assurer le pilotage de toutes les phases du projet avec une assistance à maîtrise d’ouvrage : définition du projet, formalisation juridique de la société d’habitat participatif, choix du maître d’œuvre (architecte), prise en charge de la maîtrise d’ouvrage (suivi du chantier jusqu’à la livraison) et pilotage du comité technique.

Avoir Axanis à ses côtés, c’est l’assurance de voir le projet aboutir dans les meilleurs délais mais aussi dans de bonnes conditions.

Tous les projets de la coopérative intègrent les fondamentaux du développement durable :

      • Gestion responsable des ressources : sobriété énergétique voire autonomie ; utilisation de matériaux bio-sourcés (paille etc.),

      • Valorisation de l’économie sociale et solidaire : recours aux circuits-courts et à des entreprises locales,

      • Innovation sociale : auto-construction sur le second œuvre si les habitants le souhaitent avec l’objectif de diminuer le coût du logement.

Axanis est à l’origine du premier projet d’habitat participatif de l’agglomération bordelaise, La Ruche à Bègles, livré en  2016. D’autres projets sont en cours ou vont bientôt émerger sur d’autres communes de la métropole : Bordeaux, Mérignac, Bègles, Talence …

Avec les programmes d’habitat participatif proposés par Axanis, chaque famille bénéficie de tous les avantages de l’accession sociale à la propriété (prêt à taux zéro, accession sécurisée, location accession possible,...).

 

  • Une reconnaissance légale

La Loi ALUR adoptée en mars 2014 sécurise l’habitat participatif en créant un statut juridique adapté (la société d’habitat participatif) qui vient simplifier les démarches des groupes d’habitants tout en préservant une certaine souplesse pour favoriser la diversité des projets. Pour le législateur "il s’agit d’une démarche citoyenne qui permet à des personnes physiques :

    - de s’associer, le cas échéant avec des personnes morales, afin de participer à la définition et à la conception de leurs logements et des espaces destinés à un usage commun.

    - de construire ou d’acquérir un ou plusieurs immeubles destinés à leur habitation.

    - et d’assurer, le cas échéant, la gestion ultérieure des immeubles construits ou acquis. »

A l’échelle locale, Bordeaux Métropole a également pris des délibérations s’engageant à développer et soutenir ce type de projets sur l’agglomération.